5 Astuces d’Expert pour Déterminer Comment Fixer Son Tarif Freelance

Est-ce que mon tarif est le bon ? Suis-je compétitif ? Vais-je gagner ma vie de travailleur indépendant avec ces prix-là ? Voilà autant de questions qui traversent l’esprit de tout freelance, à juste titre d’ailleurs. Savoir comment fixer son tarif freelance est une étape essentielle, cruciale pour s’assurer le succès de sa petite entreprise. Le tarif, le prix d’un service, le coût final pour le client, le bénéfice financier que l’on gagne en freelance : voilà le nerf de la guerre. Alors, comment se positionner sans brader ses prix pour crouler sous les clients ? Voici ce que vous allez découvrir en 5 astuces d’expert. C’est parti !

Comment fixer son tarif Freelance ?

Imaginez.

Vous partez en RDV pour rencontrer un prospect, Mr Pignon. Vous êtes excité, emballé, motivé : Mr Pignon est artisan et a besoin de vos services de graphiste pour créer son logo et l’ensemble de son identité visuelle. Vos compétences peuvent matcher avec les besoins de votre prospect : ce contrat, il est pour vous !

Bim !

La tuile, votre voiture refuse de démarrer, vous avez RDV avec votre prospect dans 15 minutes. Il y a urgence ! Vous appelez donc un service de taxi :

  1. le premier taxi, de la société JARRIVE vous facture la course de 12 km à 35€ et estime 25 minutes de délais pour vous retrouver
  2. le second taxi, société JMEDEPECHE vous facture la même course à 125€, mais sera devant vous dans 4 minutes

A compétences égales, que faites-vous ? Qui choisissez-vous ?

Taxi 1 moins cher mais plus long, ou taxi 2 plus réactif mais plus cher ?

C’est finalement le dilemme que rencontrent vos futurs clients lorsqu’ils demandent plusieurs devis de freelancers. L’objectif pour eux est de déterminer quelle est la meilleure solution en terme de rapport qualité/prix, en fonction de leurs besoins.

Comment fixer ses prix quand on est Freelance ?

Votre rôle à vous – freelance – est donc de prouver votre valeur et justifier votre tarif à votre futur client.

Voilà pourquoi finalement, votre tarif est avant tout ce que vous mettez derrière un chiffre. Quelle valeur, quel avantage et quel bénéfice tirera votre client s’il travaille avec vous.

En soi, un tarif n’est ni plus ni moins qu’un chiffre, pas vrai ?

Votre tarif de freelance, c’est avant tout la valeur que proposez et défendez derrière ce chiffre – Freelance Abondance

Avez-vous remarqué, vous aussi, que certains freelances sont extrêmement doués pour rafler tous les contrats qui vous font baver ? Ils sont si efficaces, si persuasifs, que les clients leurs tombent tout cuit dans le bec. Presque sans effort. C’est fou, pas vrai ?

Mais comment font-ils pour subjuguer les prospects, les hypnotiser ainsi, pour les rendre accro sans même avoir commencé le travail ?

Se peut-il qu’ils utilisent une drogue pour amadouer ? Ou encore qu’ils fonctionnent via le piston uniquement ?

Non, non, non. Il n’en est rien de tout ça. Vous faites fausse route.

Comment le sais-je ?

Parce que moi-même je fais parti de ces freelancers au carnet de commande bien rempli. Et ce n’est pas lié au hasard ou à la chance. Pas du tout. A vrai dire, c’est lié à la méthode de La ProspectiC, mais je vous en reparlerai plus tard, patience.

Pour l’heure attardons-nous sur vos tarifs, vos prix. Suivez la guide !

Comment fixer son tarif quand on est indépendant ? | 5 astuces

Pour fixer correctement son tarif quand on est entrepreneur et que l’on vend un service, c’est très simple. Je compte sur vous pour appliquer ces 5 conseils d’expert.

#1 – Mesurer ses compétences

Posez carte sur table. Voyez clair dans votre jeu. Dans votre fonctionnement.

Savez-vous exactement :

  • ce que vous êtes en mesure de réaliser ?
  • quelle tâche vous plaît, quelle action vous rebute ?
  • en combien de temps réalisez-vous une mission précise ?
  • ce que vous avez envie de produire au quotidien ?

Non ?

Si ce n’est pas encore le cas, il est urgent de poser ces bases. Ce sont celles qui vous permettent d’y voir enfin plus clair et de trouver le tarif idéal à proposer. Comme lorsque vous êtes dans votre voiture, que le pare-prise est embué par la gelée matinale. La seule manière d’y voir vraiment plus clair est de lancer la ventilation, à fond, et de patienter.

Soyez votre ventilation et faites lumière sur vos compétences. Ne sur-estimez pas vos capacités, vous vous perdrez et vous éloignerez de votre cœur de cible.

A titre d’exemple, je sais créer des sites internet de A à Z. J’en ai monté des dizaines, oui oui. Et pourtant, même si je pourrais vendre cette compétence, la proposer en service pour mes clients je ne le fais pas.

Pourquoi ?

Car cela m’éloigne de ma compétence fétiche, de mon cœur de métier : la rédaction web SEO.

Cibler, spécialiser, ajuster : voilà ce que cette première étape vitale vous permets de faire. Ne la négligez surtout pas !

# 2 – Transformer son savoir en bénéfice

Des compétences, du savoir, des atouts : vous en avez cumulé en vous formant, pas vrai ?

Mais savez-vous les valoriser correctement ?

Parvenez-vous à faire saliver vos prospects par le bénéfice de votre travail ? Comme lorsque qu’en plein été sous 35° à l’ombre vous bavez à l’idée de déguster un bon cornet de sorbet citron. Vous ne rêvez que de ça, trépignez d’impatience à l’idée d’enfin vous rafraîchir.

Donnez irrésistiblement envie à vos prospects, et votre tarif sera amplement justifié.

# 3 – Vaincre le syndrome de l’imposteur

Comment fixer son tarif freelance lorsque soi-même on doute de ses capacités ? De sa légitimité ? Difficile, n’est-ce pas ? Voire carrément impossible.

Et pourtant, ce fichu syndrome de l’imposteur, bon nombre de travailleurs indépendants en souffrent.

Travaillez sur vous, sur votre estime de vous, pour fixer intelligemment vos prix.

comment fixer ses tarif freelance erreur

# 4 – Analyser les concurrents

Renseignez-vous. Sur les tarifs pratiqués dans votre domaine, par les autres freelances. Je parle de concurrents pour que cela soit plus parlant, pour autant je ne vois pas de concurrence dans le freelancing.

Nous sommes tous différents, avec des spécialisations. Un client travaillera avec moi pour une compétence, un style, une personnalité. Sur le papier, je suis rédactrice web seo, point. Mais dans les faits je propose quelque chose de différent qu’un autre rédacteur web, pas vrai ?

Pour fixer vos prix, prenez en compte la tendance générale du marché. Pas forcément pour vous y ajuster, mais avant tout pour comprendre les autres tarifs que proposeront d’autres freelances à vos prospects.

Vous devez être en mesure de défendre votre devis, et cela passe par une connaissance parfaite de son marché. Pour connaître l’ensemble des tarifs pratiqués sur votre profession en indépendant, consultez ce baromètre.

# 5 – Ajuster ses prix pour déterminer comment fixer son tarif freelance

Enfin, si vous prenez conscience que vos prix ne sont pas rentables pour vous et qui plus est, peu vendeur, alors n’hésitez pas. Augmentez vos prix.

Attention, gardez bien en tête que vous devez mentalement savoir défendre vos prix. Augmenter vos prix car vous avez besoin de plus d’argent, sans que cela soit justifiable concrètement par le client pas un bénéfice est dangereux. Non pas pour le tarif lui-même, mais par rapport à votre aptitude à être raccord avec vos prix.

Vous vous étiez sous-évalué jusqu’à présent ? Vous en prenez conscience maintenant ? Parfait !

Vous serez amplement en mesure de défendre si besoin l’est votre nouveau tarif.

A l’inverse, vous pratiquiez des tarifs trop onéreux que vous ne parveniez pas à défendre correctement jusqu’à présent ? Qu’à cela ne tienne, vous savez désormais que baisser votre tarif pour être en mesure de remporter des contrats peut aussi être une stratégie efficace.

Vous l’aurez compris, fixer son tarif de freelance est avant tout une histoire de dosage. Un savant mélange, comme une recette de poulet au curry : un peu moins de cuisson de la viande , un peu plus de curry, un peu plus de condiments…

Vous êtes le chef de votre activité, comme le chef cuisinier l’est dans sa cuisine. Vous décidez, et défendez vos prestations.

C’est à vous de jouer maintenant !

Comment être rentable quand on est Freelance ?

Vous aussi vous connaissez vos dépenses et frais fixes à la maison ? Vous savez – à la louche – combien vous remboursez pour votre loyer ou prêt immobilier, les assurances, l’électricité, le téléphone etc…

Oui ? C’est un bon point.

Parce que pour savoir comment fixer ses tarifs freelance, vous devez aussi songer à votre rentabilité. Et pour cela, 2 axes de travail sont à creuser :

  1. vos coûts fixes (charges)
  2. le prix que vous appliquez ramené à un taux horaire

Voici donc le moment de définir toutes les charges liées à votre activité et de faire un total global. Puis, comparez le tarif que vous souhaitez appliquer ou que vous proposez déjà, et ramenez-le à un taux horaire.

Ensuite, faites votre calcul : combien d’heures de travail seront nécessaires pour couvrir vos charges fixes ? Combien d’heures faudra-il afin d’être un freelance rentable ?

C’est à vous de jouer !

comment fixer ses prix

Comment être attractif pour ses prospects ?

Le saviez-vous ? L’attractivité ne se mesure pas uniquement à un tarif.

Pour se rendre attractif, désirable, voire indispensable pour un prospect vous devez bien sûr afficher un tarif de prestation cohérent. Mais avant tout, vous devez savoir vous vendre. Vendre vos services, vos résultats.

Vos futurs clients doivent absolument avoir envie de bénéficier des avantages que vous leur laissez imaginer. Que cela soit :

  • un confort quelconque (plus de liberté ou de temps libre, si vous êtes assistant(e) digital)
  • une facilité de prise de RDV (si vous proposez de créer un onglet “prendre RDV en ligne sur leur site)
  • une image de marque attractive et irrésistible pour les clients (si vous êtes webdesigner)
  • une communication hypnotisante et riche en information technique (si vous êtes rédactrice web, comme moi)

Votre prix, ce n’est qu’un élément parmi tant d’autre, pour faire pencher la balance en votre faveur sur certains projets.

L’attractivité au bon prix

Faites-vous, vous aussi cette erreur fatale pour votre business ? Cette erreur tragique qui vous fait perdre toute crédibilité, alors que vous pensiez bien faire ?

De quelle erreur parle-t-on ? Celle de brader ses prix.

Oui oui, vous voyez bien de quoi est-ce que je parle, n’est-ce pas ? Vous craignez de ne pas avoir de clients, vous avez la pression du résultat, du chiffre, vous avez PEUR.

La peur de manquer. De ne pas signer de contrat. De ne pas faire rentrer d’argent.

Je ne vous blâmerai pas pour cela, car dans la vie de freelance, cela arrive à tout le monde. Proposer un tarif cassé, dicté par les mauvaises raisons : la trouille, la panique, l’angoisse.

En affichant un tarif bradé ou vraiment faible par rapport à vos concurrents, vous attirerez à vous uniquement les clients qui ne sont pas prêts à investir vraiment dans leur business. Avec à la clé, le risque de ne pas vous faire payer.

C’est une réalité.

Je ne saurai que vous conseiller de réfléchir posément à chacune des astuces préalables pour fixer correctement vos prix. Votre image de marque, votre crédibilité, votre réputation en dépendent. Tout comme votre style de vie et votre abondance, finalement.

Pour vous aider à fixer votre propre tarif avec précision et justesse c’est ici, en sur-mesure.

Comment déterminer ses tarifs : à retenir

Savoir comment fixer son tarif freelance est une étape délicate, à ne surtout pas bâcler.

Il vous faut connaître votre temps passé pour réaliser une tâche, mais aussi connaître le marché ambiant, votre avantage concurrentiel. Mais aussi, ne pas vous sous-évaluer ou sur-estimer d’ailleurs.

Votre job est de défendre le prix que vous affichez. Trop cher, pas assez cher, tout est une question de perception finalement.

Mais aussi et surtout, de méthode pour trouver des clients. Vous pourrez avoir le tarif le plus attractif de la Terre, si vous ne savez pas où trouver des clients ni comment les convaincre de travailler avec vous… Cela ne servira à rien. Du tout.

Voilà pourquoi je vous propose de découvrir dès maintenant 7 idées pour générer 2000€ de mission en moins d’un mois. De quoi vous lancer de bon pied vers l’abondance et le succès de votre activité freelance.

Bon succès,

Maïté

Voulez-vous générer 2000€ de CA en moins d’un mois ?

Partager :

CONTENU GRATUIT

Découvrez 7 idées futées pour trouver des clients sans forcer et booster votre activité freelance dès maintenant. Vous êtes à 1 prénom, 1 email et 1 clic de propulser votre business Freelance…  

FREELANCE ABONDANCE

Je suis Maïté Ropers, rédactrice web seo freelanceconsultante en stratégie SEO et serial entrepreneure. Je vous aide et vous accompagne pour booster votre activité freelance à travers la méthode La ProspectiC et sa technique OREKA.

L’objectif ? Vous permettre de trouver plus de clients pour remplir votre carnet de missions freelance sur les mois à venir. Pour commencer, accédez de ce pas à votre guide offert ci-dessus.

SÉLECTION D’ARTICLES

chaîne youtube

Lire la vidéo

Coaching privé

Je vous accompagne pour définir votre meilleure stratégie pour développer votre activité freelance : du consulting puissant qui change votre vie professionnelle.